6 habitudes à prendre quand on a les cheveux décolorés

La chanteuse Rita Ora
Ecrit par

Les (fausses) blondes connaissent toutes le problème des reflets jaunes disgracieux, des cheveux cassants et secs. Pour y remédier, voici la routine capillaire à adopter

Quand on a sauté le pas, on pensait que c'était une idée brillante. Éclaircir notre chevelure et afficher un joli blond qui illumine instantanément notre visage. Et puis le temps a passé : nos cheveux se sont mis à casser par paquets, les reflets dorés sont devenus jaunes et notre rêve de champ de blé s'est transformé en motte de paille. Eh oui, avoir les cheveux blonds n'est pas un job facile et on n'imaginait pas qu'ils auraient besoin d'autant d'attention. Si ces quelques mots résonnent en vous et que vous désespérez de retrouver une belle crinière malgré les décolos à répétition, on vous livre tout de suite quelques gestes à introduire dans votre routine capillaire : vos cheveux ne pourront que vous dire merci !

boucles, cheveux boucles, jolies boucles, boucles definies, belles boucles, sublimer boucles, boucles tire bouchon, boucles chopstick, boucles annees 80, zoella, zoella cheveux boucles
La Youtubeuse Zoella
Utiliser un shampoing sans sulfates

Certaines molécules chimiques peuvent avoir un vrai intérêt dans les produits de beauté (et encore) mais à part faire mousser les formules, les sulfates sont bien loin d'avoir des bienfaits cosmétiques. En plus d'être irritants pour la peau, les sulfates ont la particularité d'être néfastes pour les cheveux (dé)colorés puisque leur forte action détergente est réputée pour détériorer les pigments. Résultat, le blond vire plus vite au jaune et on se retrouve à devoir réparer les dégâts plus fréquemment qu'on ne le devrait. La solution ? Utiliser un shampoing doux qui ne contient ni la mention sodium laureth sulfate, ammonium lauryl sulfate ou sodium lauryl sulfate sur l'étiquette, et bannir autant que possible toute autre molécule chimique de la composition. C'est le minimum à faire si on ne veut pas prendre d'autre mesure.

Utiliser un shampoing bleu

En alternance avec un shampoing classique, un shampoing contenant des pigments bleus ou violets permet de neutraliser les reflets jaunes des cheveux blonds. Si ces shampoings vendus en grandes surfaces ou dans les salons de coiffure s'avèrent très efficaces pour corriger la couleur, ils ont aussi tendance à agresser les cheveux, ce qui en fait des produits à utiliser avec parcimonie et à accompagner de soins hydratants.

Réaliser un soin patine

Pas envie d'utiliser un shampoing bleuté toutes les semaines ? No worries, il existe aussi l'option patine ! Si c'est une étape obligatoire en salon de coiffure après la décoloration pour corriger les reflets jaunes-orangés, il n'y a pas que les professionnels qui peuvent réaliser ce soin neutralisant ; ça serait compliqué pour nos finances de retourner tous les mois chez le coiffeur pour sauver notre blond ! Semblable au shampoing bleu ou violet, il doit pour sa part être posé 5 à 10 minutes et possède une action soin qui discipline et hydrate la fibre. Un life saver qui ne dispense toutefois pas de faire des masques nourrissants le reste du temps !

Faire des bains d'huile

Ce n'est un secret pour personne, se décolorer les cheveux a l'inconvénient de les fragiliser et donc de les rendre plus cassants. Pour limiter les dégâts et leur redonner un semblant de vie, les bains d'huile font d'excellents soins, en plus des masques dont nous avons l'habitude. Notre petite recette beauté pour leur faire du bien ? Faire un mélange d'huiles végétales de ricin (fortifiante capillaire, nourrit et répare les cheveux cassés et fourchus), de coco (adoucissante, revitalisante) et de pépins de raisin (réparatrice, nourrissante) et laisser poser toute la nuit sur cheveux secs. Gorgées d'acides gras et de vitamines, elles ne se contentent pas d'agir à l'extérieur du cheveux mais pénètrent carrément la fibre capillaire pour une action en profondeur.

Installer un filtre de douche anti-calcaire

Si l'on sait que nos produits de beauté renferment des ingrédients nocifs, on ne soupçonne pas forcément les méfaits de l'eau que l'on utilise pour se laver. Elle a beau être de qualité différente selon les endroits, elle a la réputation d'être plutôt calcaire voire chlorée, ce qui a pour effet d'assécher la peau mais aussi les cheveux. Et lorsqu'on est déjà sujette à la déshydratation, ça n'aide en rien ! Installer un filtre de douche sur son pommeau est donc un bon geste à adopter si l'on veut être jusqu'au-boutiste. Comme ça, plus besoin de se rincer les cheveux à l'eau de source ;)

Demander le soin Olaplex

Popularisé par Kim Kardashian, le soin professionnel permet de protéger la fibre capillaire lors du processus de décoloration, qui est d'ordinaire abrasif. En incorporant le soin en deux étapes dans la routine de (dé)coloration, les ponts disulfures à l'intérieur des cheveux (ces connecteurs qui relient entre elles les protéines de kératine) sont protégés de la casse et ont même la capacité de se reconstituer ! A demander en salon de coiffure seulement, lorsqu'on a les cheveux très abîmés mais aussi lorsqu'on a le budget !

Bien sûr, nombre de ses astuces peuvent aussi s'appliquer à celles qui ont les cheveux colorés ou naturels puisque la question des reflets disgracieux et de la déshydratation sont malheureusement bien connues de la plupart d'entre nous ! Heureusement, ce n'est pas une fatalité, on a toujours plus d'un tour dans notre sac pour inverser la tendance ;)

Source : meltyFashion - Crédit : Instagram @zoella, Cosmopolitan


0 commentaire