44874jeunes en ligne
NewswatFashionStyleBuzz
FoodCampusXtremdiscoveryfan2MCMJunevirginradioneonmag
CommunautéConcours


Look de Donna Summer : Morte le 17 mai 2012, hommage à la reine du disco

Donna Summer s’est éteinte aujourd’hui, jeudi 17 mai 2012. La rédac’ revient sur le parcours mode de la reine du disco dont la voix suave et torride a enflammé les dance floors des seventies eighties

Le début de l’année 2012 aura été marqué par la mort de deux chanteuses légendaires afro américaines. Whitney Houston le 11 février et Donna Summer le 17 mai. Donna Summer, c’est 130 millions d’albums vendus, c’est une chevelure à la Tina Turner, c’est un regard de braise, c’est du sex & dance. Donna Summer, c’est LA voix du disco. Elle est décédée aujourd’hui à l’âge de 63 ans. meltyFashion rend hommage à la légende disco, à la bande originale de deux décennies.

Comme Aretha Franklin et Whitney Houston, Donna Summer a commencé à chanter à l’église. Du gospel. Influencée par Janis Joplin, Big Brother et The Holding company et en pleine époque Flower Power, elle auditionne pour la comédie musicale Hair. Elle n’est pas retenue pour jouer sur Broadway mais sur la tournée européenne. Elle s’installe en Allemagne et participe activement à la scène pop locale. Et début 70, elle impose ses paroles "Love to Love you, Baby" sur un instru à l’origine destiné à une autre interprète. Les 22 orgasmes simulés en 17 minutes de chanson révolutionnent la pop et c’est le succès planétaire. S’enchaînent alors Hot Stoff, I feel love, She works hard for the money etc. Donna Summer est la voix qui incarne l’hédonisme des années d’avant le sida. Quel look pour une telle renommée ? Des paillettes, du sexy, du glamour. Du disco quoi ! Dès l’enfance, ses six frères et sœurs, issus d’une famille très chrétienne, se moquaient de son look et de sa voix, déjà spectaculaires. En pleine époque hippie, la diva du disco reste assez dans la tendance avec couleurs pétantes et matières fluides et fines. Puis au fur et à mesure, les paillettes et les robes fendues ont pris la place. Attention. Donna Summer, c’est pas une Claudette. C’est une diva. Elle n’a jamais porté les petites robes arc-en-ciel aux manches pattes d’eph et bottes blanches. Non. Donna, elle, c’était robes super tight et sexy. C’était une dame. Elle ne donnait pas dans le synthétique brillant cheap mais dans la robe finement brodée. Tape à l’œil, certes, mais authentique. Bref. On salue son style inégalé, pas même par Rihanna dans son clip "Who's that chick". On salue l’icône dont les tubes ont été la bande-son d’une période d’insouciance, de liberté sexuelle et de clubbing échevelé. Donna Summer, avant-gardiste de "la musique du futur" (dixit David Bowie) s’est éteinte, mais certainement pas son style et sa musique. RIP Disco Queen.

Twitter

Plus d'actu sur Décryptage look

Encore plus d'actu sur Décryptage lookKristen Stewart est casual au bowling avec Robert Pattinson et Taylor LautnerRihanna et son manteau manches cuir à Hollywood le 25 Octobre 2012

0 commentaire
  • Il n'y a pour le moment aucun commentaire, n'hésite pas à donner ton avis en postant le premier com !